Baromètre Vidéo CNC-GFK 2005 : la part de marché des films français en hausse de 23,5 %

Hausse de la consommation en volume (+10,5 %) mais baisse en valeur (-8,8 %)

En 2005, les Français ont dépensé 1,79 Md€ en achats de VHS et de DVD. La dépense des ménages en vidéo est ainsi en diminution de 8,8 % par rapport à 2004.

Le DVD capte 1,76 Md€ en 2005, soit 98,5 % du marché (94,2 % en 2004). Les achats de DVD baissent de 4,6 % par rapport à 2004 et l’économie de la VHS accentue son déclin. Les cassettes vidéo réalisent 26,9 M€ de recettes en 2005, soit une chute de 76,5 % par rapport à 2004.

145,9 millions de supports ont été vendus en 2005 dont 142,3 millions de DVD qui constituent désormais 97,5 % du marché en volume (92,2 % en 2004). Les Français ont acheté 10,5 % de supports en plus par rapport à 2004. La progression du volume de DVD dans la consommation (+16,9 %) compense la baisse de celui de la VHS (-65,1 %).


Consommation de supports vidéo en 2005

 

Unités (millions)

Evolution

Chiffres d’affaires (M€)

Evolution

VHS

3,62

-65,1 %

26,88

-76,5 %

DVD

142,32

+16,9 %

1 759,13

-4,6 %

 

Total

 

145,94

 

+10,5 %

 

1 786,01

 

-8,8 %

Source : CNC - GFK

 

Des prix une nouvelle fois en baisse

Le prix moyen d’un DVD, vendu à l’unité ou en coffret, connaît une baisse particulièrement sensible (-18,9 %), passant de 15,25 € en 2004 à 12,36 € en 2005 illustrant la diversité des prix pratiqués sur le marché. Toutefois, la baisse du prix des nouveautés est moins importante (-8,2%) avec un prix moyen de 20,84 €. En réalité, la baisse du prix moyen des DVD résulte de la conjugaison de la diminution du prix des DVD de catalogues et d’une augmentation des ventes de DVD à moins de 3€, qui représentent plus de 16 % des volumes mais seulement 1,5 % de la valeur totale du marché. Le recul du prix moyen résulte également de la diminution du prix des coffrets comportant 3 DVD et plus (-20,4 % sur le prix des coffrets de 3 DVD), et de l’augmentation du nombre moyen de DVD par coffret.

Part de marché des films français en hausse : 23,5 %

En 2005, la part de marché des films français sur le marché de la vidéo s’établit à 23,5 % en valeur, contre 21,5 % en 2004 et 19,2 % en 2003. 14,1 millions de DVD et VHS de films français ont été vendus en 2005, contre 14,4 millions en 2004 (-2,0 %). Le cinéma français génère 234,3 M€ de recettes en 2005, en baisse de 7,5 % par rapport à l’année précédente.41,1 millions de DVD et VHS de films américains ont été achetés par les Français en 2005, soit un nombre stable par rapport à 2004 (-0,2 %). Le cinéma américain génère 636,9 M€ de recettes (-11,4 % par rapport à 2004) et capte ainsi 63,8 % du marché, contre 61,0 % en 2004.

Evolution du chiffre d’affaires des films* en vidéo

(M€)

2004

2005

Evolution

Films français

253,37

21,5 %

234,29

23,5 %

-7,5 %

Films américains

719,00

61,0 %

636,88

63,8 %

-11,4 %

Autres films

207,26

17,6 %

127,81

12,8 %

-38,3 %

 

Total

 

1 179,62

 

100,0 %

 

998,98

 

100,0 %

 

-15,3 %

Source : CNC – GFK* œuvres ayant fait l’objet d’une exploitation en salles de cinéma

 

Progression des recettes du hors films : + 6,9 %

En 2005, le marché de la vidéo connaît une progression de 6,9 % des recettes du hors film. Le hors film représente 38,9 % du marché (695,1 M€), contre 33,2 % en 2004. En volume, le hors film compose 38,7 % des supports vendus (32,9 % en 2004), soit 56,4 millions en 2005.Le cinéma continue de dominer le marché de la vidéo qui réalise 998,9 M€ de recettes, soit 55,9 % du total en 2005. Cette part de marché est en baisse sensible par rapport à 2004 où les œuvres cinématographiques captaient 60,2 % du marché. En 2005, les recettes des films en vidéo sont en diminution par rapport à 2004 (-15,3 %). En volume, 63,5 millions des supports vendus contiennent une œuvre cinématographique soit une baisse de 2,3%. Ainsi, 43,5 % des DVD et VHS achetés par les Français sont des films (49,5 % en 2004).

Chiffre d’affaires vidéo selon le contenu en 2005

 

Chiffre d’affaires (M€)

Parts de marché (%)

Evolution

Films*

998,98

55,9

-15,3 %

Hors films

695,09

38,9

+6,9 %

Opérations promotionnelles

91,94

5,1

-28,5 %

 

Total

 

1 786,01

 

100,0

 

-8,8 %

Source : CNC – GFK
* œuvres ayant fait l’objet d’une exploitation en salles de cinéma

 

Les recettes vidéo de la fiction progressent de 26,6 %

En 2005, la fiction représente 35,7 % des recettes du marché du hors film en vidéo et s’impose comme le genre le plus vendu sur ce segment (30,1 % en 2004). Elle génère près de 248 M€ de recettes soit 26,6 % de plus qu’en 2004.

Le deuxième segment du hors film est celui des programmes à destination des enfants qui représente 20,2 % des ventes en valeur (21,6 % en 2004).

Evolution du chiffre d’affaires du hors film en vidéo

(M€)

2004

2005

Evolution

Musique

131,19

20,2 %

138,76

20,0 %

+5,8 %

Humour

125,27

19,3 %

114,08

16,4 %

-8,9 %

Fiction

195,78

30,1 %

247,82

35,7 %

+26,6 %

Enfants

140,59

21,6 %

140,33

20,2 %

-0,2 %

Documentaire

41,91

6,4 %

37,21

5,4 %

-11,2 %

Autres

15,78

2,4 %

16,89

2,3 %

+7,0 %

 

Total

 

650,52

 

100,0 %

 

695,09

 

100,0 %

 

+6,9 %

Source : CNC - GFK



Précisions méthodologiques : La consommation est évaluée par l’institut GFK avec les ventes réalisées dans les grandes surfaces alimentaires, les grandes surfaces spécialisées, la vente par correspondance, les ventes sur Internet. Ces chiffres n’incluent pas les ventes en kiosques, en librairies et dans les stations services.

Les nationalités retenues pour les œuvres cinématographiques sont celles enregistrées par le CNC.


le lundi 30 janvier 2006
Contact presse  
CNC
Caroline Cesbron
CNC - Direction générale
Chargée des relations presse
Tél. : 01 44 34 34 71

Fax : 
01 44 34 38 87
Mél. : caroline.cesbron@cnc.fr