promotions
vide
L'Argent du charbon,de Wang Bing
 

Collection Comix

Fred, derrière le miroir

(bandes dessinées)

2003 , 28' , couleur , documentaire

Conception : Benoît Peeters. Réalisation : Jérôme de Missolz. Production : Ina, Arte France. Participation : CNC, ministère de la Culture et de la Communication (CNL).

Dans le monde de la bande dessinée française, Fred s’est imposé dès les années 1960 parmi les plus grands. Ses histoires fantastiques pleines de poésie, d’humour et de tendresse ont d’emblée séduit les lecteurs de "Hara-Kiri", puis de "Pilote". Filmé dans son cadre quotidien à Paris, le père de Philémon explique comment les idées lui viennent, comment il improvise ses scénarios et explore en toute liberté les ressources infinies du dessin.

Né à Paris en 1931 dans une famille modeste originaire d’Istanbul, Fred (de son vrai nom Othon Aristidès) puise sa première inspiration dans Chaplin, pour l’humour comme pour le goût du mélodrame. À 10 ans, découvrant Mandrake et les "comics" américains, il se met à remplir ses cahiers d’écolier d'histoires dessinées. Ses planches vont paraître dans plusieurs titres de la presse adulte, mais sa grande aventure sera "Hara Kiri", dont il est le directeur artistique dès le premier numéro en 1960. Après un refus de "Spirou", sa rencontre avec René Goscinny, directeur de "Pilote", lui permet de revenir vers le jeune public avec la création de Philémon, héros d’aventures aussi poétiques que fantastiques (quinze albums parus). Fred s’explique en détail sur ses méthodes de travail. Le secret de son imagination inépuisable tient dans ses capacités de concentration qu’il améliore en se plongeant dans sa baignoire, parfois tout habillé. "Quand je dessine un arbre, je suis arbre !" dit-il. 


Eva Ségal


Droit de prêt (réservé aux bibliothèques publiques) : Oui

 

 

 

 

 

 

 

©  Images de la culture Copyright & Crédits