promotions
vide
L'Argent du charbon,de Wang Bing
 

FHAR (Front homosexuel d'action révolutionnaire) (Le)

(sciences humaines & faits de société)

1971 , 25' , noir et blanc , documentaire

Réalisation : Carole Roussopoulos. Production : Video Out.

1971. En quelques mois, Carole Roussopoulos filme l’émergence joyeuse et totalement subversive du mouvement homosexuel dans le champ politique français : de l’insertion "sans invitation" du groupe de militants dans les rangs du défilé syndical du 1er mai aux "AG" fiévreuses qui suivirent et où s’exprima, pour la première fois, une volonté collective de casser les préjugés et d’ouvrir les esprits sur un sujet jusqu’alors tabou.

Les banderoles et les harangues font choc dans le cortège traditionnel de la fête du travail : une apparition sans précédent, d’une audace incroyable, s’appuyant sur le combat féministe qui venait de débuter en France et qui revendiquait "la politisation du privé". À un moment où ces militants ne pensaient pas que "la société bourgeoise puisse jamais admettre l’homosexualité", les arguments sont radicaux : revendication de l’homosexualité comme "une délinquance à l’ordre bourgeois", comme "une démarche révolutionnaire" ; dénonciation de "la pudibonderie des gauchistes et des anars", du "couple hétéro-flic avec dominant-dominé", de "l’idée bourgeoise de supériorité sexuelle des mâles", de "la discrimination de genre excluant les femmes et les folles identifiées aux femmes". Une charge souvent violente, courageuse et libertaire toujours, qui configura le positionnement politique et social de l’homosexualité et le droit d’aimer qui bon nous semble. 


Doucha Belgrave


Droit de prêt (réservé aux bibliothèques publiques) : Oui

 

 

 

 

 

 

 

©  Images de la culture Copyright & Crédits